Introduction

créer une société à singapour

Créer une société à Singapour

Présentation

La société Singapour se trouve dans une juridiction qui est située hors d’Europe.  4 ème place financière mondiale. Son classement dans les économies les plus libres du monde se trouve en 2 ème position. Quand a son indice de Liberté fiscale il est de 91.3.

Fiscalité de l'entreprise singapourienne

Taxe sur les bénéfices de 17% (réductible à 10% pour les sièges sociaux internationaux).
Taxation sur une base territoriale (mais le payement d’une facture localement suffit pour faire tomber cette facture sous le coup de la territorialité).
Pas de taxes sur les dividendes
TVA : 7%.
Retenue à la source sur royalties ou redevances : 10% (hors traités).

Usage d’une entreprise singapourienne

Commerce international.
Prestation de service.
Holding (via un pays ayant conclu une convention fiscale).
Droits de propriété intellectuelle.

Les différents types de sociétés

Types
Capitaux
Nombre d'actionnaires
Private Limited CompanyNominal uniquement1 à 50 actionnaires
Public Limited CompanyNominal uniquement1 à illimité d'actionnaires
PartnershipPas de capitaux2 partenaires minimum

Comment créer une société à Singapour

  1. La forme usuelle est la Private Limited Company (dite Limited).
  2. Les actionnaires peuvent être de partout.
  3. Un directeur résident est requis. Un company secretary résident est obligatoire.
  4. Le siège social doit se situer sur le territoire.
  5. Le capital social usuel est de 1 SGP.
  6. Compte bancaire multidevises avec Internet banking.
  7. Comptabilité minimale à tenir.

 

Pourquoi créer une société Singapourienne

Juridiction intéressante pour la création d’entreprises et y établir son business après avoir étudier le marché visé, alternative possible à Hong Kong, quoique avec des avantages plus restreints. Ville Etat et centre financier mondial majeur, elle est une juridiction montante dans la gestion de fortune, et s’impose de plus en plus comme une alternative plausible à la Suisse ou au Luxembourg.

Son système bancaire est très développé, et la plupart des grandes banques mondiales y sont désormais représentées et offrent une large variété de services et site. Il est également relativement accessible, et moins élitiste que les juridictions européennes traditionnelles, comme par exemple celui de la France.

Juridiction connue pour son dynamisme financier et commercial, elle offre toutes les garanties de crédibilité voulues. La stabilité politique est tout à fait bonne, et le risque de pression internationale assez réduit. Le régime de taxation est fondé sur la territorialité, mais contrairement à Hong Kong, le fait qu’une somme soit encaissée sur un compte localement suffit à la faire considérer comme taxable.

Les procédures sont également un peu plus complexes, puisque requérant un directeur résident. De ce fait, bien qu’il s’agisse d’une juridiction de qualité, qui peut se révéler fort utile, en particulier dans une situation où payer des taxes réduites serait envisagé, nous lui préférons pour les français usuellement Hong Kong, tout en la suivant de très près, car disposer d’une alternative est toujours intéressant.

Nos autres juridictions offshore

 


Des questions ? Notre équipe est à votre écoute.